Louve and Co Index du Forum


Le Chevalier de la Mort

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Louve and Co Index du Forum -> World Of Warcraft - Les classes -> Chevalier de la Mort
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louveteau
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 1 757
Localisation: Bruxelles
Féminin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle 1961;1973;1985;1997 Anubis - du 9 au 27 mai et du 29 juin au 13 juillet
Point(s): 1 484
Moyenne de points: 0,84
Serveur WoW: Throk'Feroth
Faction WoW: Alliance & Horde

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 12:55 (2008)    Sujet du message: Le Chevalier de la Mort Répondre en citant

Le Chevalier de la Mort


Classe du chevalier de la mortL’effroyable chevalier de la mort, la première classe de héros de World of Warcraft, est loin de l’aventurier moyen cherchant à prouver sa valeur sur les champs de bataille d’Azeroth. Détenteur d’un arsenal de sortilèges funestes et maudits qu’il a appris lors de sa servitude auprès du roi-liche, le chevalier de la mort n’est plus au service de ce dernier et, quand il répond à l’appel, c’est un formidable adversaire déjà expérimenté, lourdement armé et protégé. Voici une introduction, sujette à modification, de certaines caractéristiques du chevalier de la mort et de sa mécanique de jeu :

Débloquer et créer un chevalier de la mortIl vous suffit de posséder un personnage de niveau 55 ou plus sur votre compte de World of Warcraft pour créer un chevalier de la mort de niveau 55 de n’importe quelle race (si vous jouez sur un royaume joueur contre joueur, votre chevalier sera obligatoirement d’une race de la faction choisie à l’origine). Dès son entrée dans le monde, votre chevalier néophyte accomplira une série de quêtes destinées à lui enseigner à maîtriser ses pouvoirs. Vous ne pourrez créer qu’un seul chevalier de la mort par royaume et par compte.


Les ombres de la justice

Le premier acte d’Orgrim Marteau-du-destin en tant que chef de guerre de la Horde fut d’écraser les démonistes orques du Conseil des ombres. À contrecœur, il épargna l’ex-dirigeant du Conseil, Gul’dan, en échange de sa sujétion. Gul’dan, à son tour, jura de créer une nouvelle légion de puissants guerriers au service de la Horde. Au terme de longues expériences sur les âmes des membres du Conseil récemment exécutés, Gul’dan réussit à incarner l’esprit du nécrolyte Teron Fielsang dans le cadavre d’un chevalier de Hurlevent. Ainsi naquit le premier des terrifiants chevaliers de la mort. Gul’dan transforma de la sorte d’autres membres du Conseil, créant des guerriers impies qui semèrent le chaos et la terreur sur les terres d’Azeroth pendant la Deuxième guerre.

Après la désertion et la mort de Gul’dan, une partie de la Horde, dont les chevaliers de la mort, franchit la Porte des ténèbres pour se réfugier sur Draenor. La plupart des chevaliers de la mort qui n’avaient pas été éliminés disparurent à la destruction de Draenor, à l’exception de Teron Fielsang, dont la figure amère et tourmentée réside maintenant dans le Temple noir en Outreterre.


Champions du roi-liche

Des années après l’anéantissement de Draenor, le roi-liche, créature aux pouvoirs immenses, créa une nouvelle race de chevaliers de la mort : des guerriers maléfiques, maîtres des runes au service du Fléau. Le premier et plus grand d’entre eux fut le prince Arthas Menethil, un ancien puissant paladin de la Main d’argent, qui avait sacrifié son âme pour pouvoir brandir la lame runique Deuillegivre dans une tentative désespérée de sauver les siens.

Les chevaliers de la mort d’aujourd’hui sont différents de ceux de Gul’dan : ce sont principalement des paladins ayant perdu la foi, qui ont remis leurs âmes au roi-liche en échange d’une promesse d’immortalité. Les chevaliers de la mort tombés au combat sont vite relevés pour reprendre le service de leur maître.

Dans les années qui ont suivi la destruction par Arthas du Trône de glace et sa fusion avec le roi-liche, la puissance et la furie des chevaliers de la mort n’ont fait que grandir. Aujourd’hui, ces implacables croisés de la damnation attendent avec impatience l’ordre du roi-liche de déchaîner une nouvelle fois leur fureur sur Azeroth.


Rôles des classes

Tank : protégé par son armure de plaques, le chevalier de la mort est un tank efficace tant pour les petits groupes que pour les raids. Les dégâts qu’il inflige et qu’il encaisse seront respectables

DPS : le chevalier de la mort a aussi un arbre de talents et un équipement pour remplir un rôle de DPS (degâts par seconde), qui sera basé sur ses nombreux effets de maladies débilitantes, sur ses dégâts directs et sur ses attaques instantanées


Arbres de talents

Les Présences, des auras personnelles qui n’influencent que le chevalier de la mort, viennent compléter les arbres de talents de ce dernier. En sélectionnant la Présence correspondante au bon arbre, vous augmentez la capacité de classe pour l’école de magie en question.

Sang : les talents de cet arbre tournent autour des techniques pour infliger des dégâts. La Présence de sang les augmente d’un certain pourcentage

Givre : les talents de cet arbre tournent autour des techniques d’encaissement de dégâts. La Présence de givre augmente la menace générée et diminue les dégâts reçus d’un certain pourcentage

Impie : les talents de cet arbre ont de multiples variations, ils concernent les invocations, les maladies et les techniques pour le JcJ. La Présence impie augmente la vitesse d’attaque et réduit le temps de recharge global des techniques du chevalier de la mort d’un certain pourcentage


Le système de runes

Le système de ressources du chevalier de la mort est la puissance runique. Un chevalier chevronné utilise ses runes et sa puissance runique efficacement et au bon moment pour maximiser les dégâts qu’il inflige ou qu’il encaisse

Les runes : toute technique du chevalier de la mort requiert des runes, dont il existe trois variétés : de sang, de givre et impies. Selon la technique, il peut être nécessaire d’utiliser un type ou une combinaison de types de runes. Les runes ont un temps de recharge après utilisation ; les chevaliers de la mort peuvent personnaliser la rangée de six runes qui sera disponible à tel ou tel moment, lesquelles pourront l’aider à remplir tel ou tel rôle. Par exemple, un chevalier dans le rôle d’un tank voudra certainement charger ses runes de givre

La puissance runique : quand il utilise des runes, le chevalier de la mort génère de la puissance runique. Certaines de ses techniques consommeront toute sa puissance runique, et leur efficacité variera selon la somme de puissance consommée. À l’image de la rage pour le guerrier, la puissance runique diminue avec le temps si elle n’est pas utilisée


Créatures invoquées

L’invocation de serviteurs morts-vivants est une des capacités principales du chevalier de la mort

Réanimation morbide : le chevalier de la mort peut lever une goule asservie du cadavre d’une créature, mais aussi de celui d’un ami ou ennemi tombé au combat. Si le sort est lancé sur un cadavre ami, ce joueur pourra accepter de jouer en tant que cette goule, contrôler ses mouvements et ses actions. Les goules réanimées ne durent que peu de temps avant de décrépir totalement.

Armée des morts : ce sort canalisé lève un groupe de morts-vivants qui suivront le chevalier et attaqueront ses ennemis, mais qui retourneront rapidement à la poussière.
Invocation du destrier de la mort : tout chevalier de la mort peut invoquer une version de la monture destrier de la mort de niveau 40. À un niveau supérieur, une quête permet d’en apprendre la version épique.


Développeurs : Q&R

World of Warcraft: Wrath of the Lich King ajoutera une nouvelle option à la liste des classes du jeu avec l’arrivée de la première classe de héros, le chevalier de la mort nécromant. Durant la Deuxième et la Troisième guerre, les peuples d’Azeroth ont appris à craindre ces impitoyables guerriers impies et leurs terrifiants pouvoirs. Menant au combat des armées de morts-vivants durant la Troisième guerre, les chevaliers de la mort du roi-liche firent la preuve de leur force et de leur ruse en de nombreuses occasions. Ils jouaient un rôle très important dans l’armée du Fléau.

Dans Wrath of the Lich King, vous pourrez manier une lame runique, revêtir une armure de plaques et semer le chaos en utilisant des talents de mêlée et une magie offensive. Nous avons rencontré l’équipe de conception de World of Warcraft pour vous donner un avant-goût de la philosophie de la conception de cette nouvelle classe. Ses membres nous ont parlé du rôle que le chevalier de la mort jouera dans l’histoire de l’extension, de la façon de jouer, et pour connaître leurs idées sur les objectifs et les concepts de cette nouvelle classe.

Une des grandes révélations de la BlizzCon de cette année était l’annonce de la prochaine extension à World of Warcraft, Wrath of the Lich King, qui introduira la première classe de héros du jeu : le chevalier de la mort. Qu’est-ce qui a orienté votre choix vers cette classe en particulier ?

Très tôt dans le développement de Wrath of the Lich King, nous avons su que nous voulions ajouter une classe entièrement nouvelle. Nous avons envisagé plusieurs autres candidats avant d’opter pour le chevalier de la mort, mais ce dernier nous a semblé convenir parfaitement au thème de Wrath of the Lich King pour de nombreuses raisons.

"Les chevaliers de la mort que vous pourrez incarner ne sont plus alliés au roi-liche.
Au contraire, ils ont rejoint les forces de la Horde ou de l’Alliance pour combattre Arthas"

Puisque l’extension a pour cadre Norfendre, et puisque vous affronterez le roi-liche, il est logique d’ajouter une classe directement liée au conflit qui s’annonce. Les chevaliers de la mort que vous pourrez incarner ne sont plus alliés au roi-liche. Au contraire, ils ont rejoint les forces de la Horde ou de l’Alliance pour combattre Arthas. En jouant un chevalier de la mort, vous prendrez part à l’histoire de Wrath of the Lich King dès le départ, ce qui en fait un choix logique pour cette extension du point de vue de l’histoire. Et puisque la classe est conçue pour pouvoir jouer le rôle de tank dans un groupe, elle constituera également un choix viable et intéressant pour le jeu à plusieurs, car le tank fait partie des membres absolument vitaux d’un groupe.

Un de nos buts principaux concernant le chevalier de la mort est qu’il s’intègre bien au jeu, à la fois au contexte narratif de l’extension et en tant qu’ajout intéressant à la liste des classes actuelles. Pour l’instant, nous sommes vraiment satisfaits du tour que prend le personnage.
_________________
>>> RETOUR SUR LE PORTAIL <<<

Si d'aventure vous repérez une information incorrecte ou incomplète,
n'hésitez pas à me contacter.

Nouveau site à partir de Cataclym (7 décembre 2010)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Mai - 12:55 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Louve and Co Index du Forum -> World Of Warcraft - Les classes -> Chevalier de la Mort Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation